Bernard B, Pauses surréalistes/Création/Feuilletons/Littérature/Littérature/Prose

Bernard B., Pause surréaliste 5 (Saison 2)

sous les pavés de pierre de lune rousse c’est une plage de sable fin qui glisse entre les six doigts translucides de l’humanoïde aux mille souvenirs bien ancrés dans sa mémoire cache-cache où s’effleurent des corps célestes munis de lampes hallucinogènes où se bousculent des chimères sans queue ni tête où un quartet de soldats … Lire la suite

Bernard B, Pauses surréalistes/Création/Feuilletons/Littérature/Littérature/Prose

Bernard B., Pause surréaliste 4 (Saison 2)

d’un aéronef à voile aux couleurs de l’arc-en-ciel l’intrépide amazone de turbulence saute sur son cheval ailé puis tombe de haut quand elle atterrit au Zadiland qu’elle parcourt de long en large et de haut en bas en passant par les quatre coins d’une vaste pièce de théâtre de rue à sens unique en son … Lire la suite

Articles/Événements/Littérature/Manifestations

Proximité et distance de l’écrit de femme dans « Proche lointain » de Martine Rouhart

Abdelhamid Bougatf, né à Sfax en 1968, est professeur émérite de Français au lycée secondaire Bir Ali Ben Khalifa (Tunisie). Il a obtenu un Master en littérature française en 2009. Son mémoire (très remarqué) avait pour objet « l’écriture poétique de soi » dans Une vie ordinaire de Georges Perros, et il est aussi auteur de plusieurs … Lire la suite

Articles/Événements/Littérature/Rencontres, Entretiens

James Parker, fondateur et rédacteur en chef de The Pilgrim

Questions de Pierre Morens. Traduction depuis l’anglais par l’auteur. James Parker, pourquoi proposer à des sans-abri d’écrire ? Je m’intéresse depuis toujours, je crois, aux histoires qui viennent des marges, du dehors de ce que nous pourrions appeler « la vie quotidienne » ou « la réalité conventionnelle » ou encore « l’abrutissement du capitalisme … Lire la suite

Articles/Littérature

Une parole sortie des marges

Dans un twit écrit il y a quelques années, la grande écrivaine américaine Joyce Carol Oates donne son opinion sur cette revue : Puissamment originale, étonnamment personnelle – «inventive»,  «anticonformiste»- ne serait pas admise dans les universités les plus performantes. Les grands écrivains américains -Faulkner, Fitzgerald, Whitman, Dickinson, Poe et autres- seraient certainement rejetés aujourd’hui … Lire la suite

Critiques/Littérature/Théâtre

« Il n’y a pas qu’ Ikéa, les polars et les séries suédoises dans la vie »

Il y a aussi le théâtre contemporain dont Lars Norén est le « grand classique », monté régulièrement dans nos théâtres.  Le poète devenu à la fin des années 70, un dramaturge fécond. Dès lors, la Suède n’est plus un pays de cocagne, celui de la social-démocratie providentielle et tolérante : on assassinera son premier ministre, Olof Palme … Lire la suite