Création/Littérature/Poésie

Khalid El Morabethi, Mizugashi, la thérapie

J’occupe le d. Me manger. J’occupe. Mes yeux, Je ne sais pas s’ils sont blancs ou vraiment blancs.

J’occupe le d. Il me mange et j’admire la façon. J’occupe. Je suis vivant mais la conscience.

J’occupe le d. Il m’aime comme. J’occupe. Je suis en train de préparer un délicieux repas.

J’occupe le d.  Tu ne peux pas entrer. J’occupe. Ma tête ne ressemble à rien. Sauf.

J’occupe le d.  Et je l’aime vraiment.  J’occupe. Comme.  Mais la conscience. Sauf

J’occupe le d. Il peut entrer. J’occupe. Prendre le contrôle. Sauf.

J’occupe le d.  Il me permet de devenir. J’occupe. Je ne vais pas être déçu.

J’occupe le d.  Il s’est tellement identifié à. J’occupe. Une partie de moi-même. Mais. Sauf.

J’occupe le d.  Les dents et dedans. J’occupe. Son sourire

KHALID EL MORABETHI..png

Khalid EL Morabethi

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s