Création/Littérature/Prose

@rt’felinat, Dieu a voulu que je sois poète

Dieu a voulu que je sois poète. Il n’y a pas de hasard (le hasard n’est que le sosie du destin). Je crois que le monde est le poème de Dieu. Et que l’homme est le vers libre de sa création. Et que chaque poète reçoit l’inspiration qui lui incombe. Selon la racine de ses pensées. Selon la matrice de ses émotions. Dans chaque poète, il y a une rime et un enfer. Une métaphore et un paradis. Chaque poète reçoit sa part de lumière en aval de sa blessure. Poésie qui lui servira d’acupuncture. Pour lui. Pour son prochain. Chaque poète purge sa peine dans le monde carcéral des egos.

“Se faire admirer ou se changer soi-même ?”

– Chuuut ! Tais-toi ! Tant pis si on a le moral sapé, qu’on soit mal dans sa peau…tant qu’on est bien sapé et qu’ça plaît !

 

Le poète ne clame pas son innocence. Il peut-être aussi coupable qu’un selfie en mal de reconnaissance. Il connaît bien son Narcisse intérieur,  maton légendaire, qui veille à ce que chacun des détenus reste menotté par le regard de l’autre. Mais noircir la page blanche est son plan d’évasion. Solitude A4. Lire, écrire, le condamne à se délivrer de l’évidence des surfaces pour la réalité des profondeurs de l’âme. Silence viscéral. Poètes incompris. Ignorés. Et pourtant, essentiels pour transformer le plomb des coeurs en or massif, le soufre de la vie en oeuvre d’art. Non. Vraiment. Je ne crois pas au hasard. Je crois en Dieu et aux poètes.

@rt’felinat

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s