Création/Littérature/Poésie

Carine-Laure Desguin, Des morceaux de chair

tannés au fer rouge
damnés sur les bords
trahis par des silences
à quoi sert-il de crier
dans les égouts de l’innocence
les sons fument de l’inutile
à terre à ciel à mer
de rimer cœur et haut le cœur
de ramer sans force
un corps à corps sans torse
écoper sera de guerre

Carine-Laure Desguin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s