Création/Littérature/Poésie

Marie du Crest, Je me souviens

nous nous souvenons de
Georges Pérec
nous nous souvenons de quoi ? De qui ?
J’ai perdu la mémoire de mes bonheurs
Amnésie de la vie.

La Chevrolet noire roule devant moi sur l’autoroute
rectiligne qui court vers la dernière frontière
pur tracé à deux voies, qui se répète dans l’autre sens
coupe sombre dans la forêt de bouleaux et d’érables
paysage austère  des fermes lointaines aux silos semblables aux phares de la haute mer
Là-bas à l’horizon, c’est où ?
D’énormes trucks  à la truffe de bouledogue, aux deux cheminées
dragons de  fumée
foncent
mad max des  grands espaces, drivers infernaux
dans des  gerbes d’eau me  menacent
J’ai peur.
Comme un tercet moderne qui me serait dédié
La plaque  minéralogique de la Chevrolet noire
Ecriteau de métal aux lettres bleues, blason à fleurs de lys

Québec
FHC 9881
Je me souviens.

           Marie du Crest

Publicités

Une réflexion sur “Marie du Crest, Je me souviens

  1. Se souvenir… Moteur de l’écriture, de son voyage, quand elle risque de sortir de la route. Merci Marie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s