De l'humain pour les migrants/Dossiers thématiques

Patrick Berta Forgas, L’Échiquier des Bouchers

L’Atlantique s’est perdu
Á l’échiquier des bouchers.

Jusqu’aux côtes brisées
Du Diable qui se relève…

Architecture enfouie
Et blockhaus du cri.

Ci-jointes les îles
Et les pierres noyées
Dans l’éclat
Des états désunis.

Ci-gît
Le corps des hommes.

Le long des murs
De l’investiture
De la curée…

Ci-gît la terre.

Le froid de l’autre rive
Abrite le saccage partagé.

Les petits navires du pouvoir
Seront naufragés
Si la rime de la vague
S’appuie jusque là…

Pour vivre enfin,
D’une enceinte issue
Sans frontière.

Patrick Berta Forgas

Ce texte est issu du recueil en cours de construction, de l’humain pour les migrants, initié par Jean Leznod. Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien où vous trouverez l’appel à diffusion et participation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s