Articles/Spécial Syrie: Abou Naddara

SPECIAL SYRIE : Abou Naddara, At the borderlandstadium

 

« Avant tout, nous voulons donner de notre société une image différente. Nous devons construire une nouvelle temporalité avec nos propres outils. Nous ne pouvons accepter que la télévision ou les médias donnent la temporalité de l’histoire. Notre idée est donc que l’image dise plus que ce que vous êtes en train de voir. Car il y a deux manières de représenter le réel. L’une consiste à faire de l’image une évidence : je vous montre, par exemple, un soldat en train de tirer et je vous dis qu’il commet un crime. L’autre consiste à ne pas employer l’image comme une preuve évidente mais à suggérer, et à m’adresser au spectateur non comme à un juge mais comme à un être humain qui doit se poser des questions. » Abou Naddara

(Source: magazine en ligne Jadaliyya, soutenu par l’Institut des Etudes arabes, une ONG américaine et libanaise. Entretien réalisé en juin 2014.)

traduit par Pierre Morens

Publicités

Une réflexion sur “SPECIAL SYRIE : Abou Naddara, At the borderlandstadium

  1. Très bien dit, on l’on sait que la dramaturgie, de tout temps, a pu aussi servir la propagande et parfois pour le pire.
    J’en profite pour vous saluer et merci pour ces grandes infusions de la pensée.

    Jean

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s